Durée de vie des couronnes dentaires : suivi sur cinq ans d’une cohorte d’assurés sociaux du Régime social des indépendants. Prat Organ Soins. 2012;43(2):121-129

Objectif :
Évaluer la qualité et la pérennité des couronnes dentaires prothétiques remboursées par l’assurance maladie chez les travailleurs indépendants et décrire les pratiques.

Méthodes :
Sur la base des facturations de couronnes présentées au remboursement, 300 bénéficiaires artisans, commerçants ou professions libérales ont été inclus en 2003 pour chaque caisse régionale RSI participante. Le suivi sur cinq ans était réalisé chaque année par un questionnaire adressé aux praticiens traitants et par l’analyse des consommations de soins des patients inclus. Les données étaient fiabilisées au terme des cinq années, par la convocation des patients et l’examen bucco-dentaire par un chirurgien-dentiste-conseil. L’analyse de survie était réalisée par la méthode de Kaplan-Meier.

Résultats :
Nous avons inclus 10 357 couronnes dentaires prothétiques en 2003 pour 7 051 bénéficiaires, âgés en moyenne de 51 ans. Dans 22,6 % des cas, les dents étaient déjà porteuses de couronnes et plus des trois-quarts des dents couronnées de l’échantillon étaient des molaires. Durant le suivi, 563 couronnes prothétiques avaient été déposées essentiellement suite à l’extraction de la dent support (61,8 %). Quand il n’y avait pas d’avulsion, quatre fois sur dix la couronne prothétique n’était pas renouvelée. L’analyse de survie, réalisée sur 4 566 couronnes prothétiques unitaires incluses dans l’échantillon, montrait que dans près d’un cas sur dix la couronne n’était plus en bouche à cinq ans.

Conclusion :
Cette analyse a permis d’appréhender les conditions de réalisation des couronnes et des soins associés, et d’estimer un taux de succès à cinq ans de cette thérapeutique.